Thaïlande
/
Nong Khai

Nong Khai – Thaïlande

Nong Khai (หนองคาย) est une ville de l’Issan au Nord-Est de la Thaïlande. Située sur la rive sud du Mékong, elle est frontalière avec le Laos, accessible par le pont de l’amitié lao-thaïlandaise au-dessus du Mékong. Elle n’est distante que de 20km de la capitale du Laos, Vientiane

Elle est située sur la ligne de chemin de fer Bangkok-Vientiane (la voie traverse la frontière et a son terminus à Tha Nalaeng : elle devrait atteindre Vientiane dans les années à venir).

Le Mékong et le Laos sur la rive opposée. Connue de longue date pour son superbe emplacement sur le Mékong, proche de Vientiane, la petite ville animée de Nong Khai est le principal point d’entrée vers le Laos. Ses nombreux charmes attirent chaque année bien des visiteurs thaïlandais et étrangers : Sala Kéo Kou et son incroyable de parc sculptures, la précieuse et très vénérée effigie de Bouddha offerte à Phra Sai, l’extraordinaire parc historique de Phu Phra Bat (aisément accessible de Nong Khai, bien que situé dans la province d’Udon Thani), sans oublier le marché indochinois lao-thaï de Tha Sadet sur plusieurs rues du centre ville. Une bonne partie est piétonne comme la promenade au bord du fleuve. Inauguré le 8 avril 1994, le pont de l’amitié lao-thaï fut le premier à enjamber cette partie du Mékong et le second sur l’ensemble de son cours.

Nong Khai est typique de la culture Isan qui prévaut dans le nord-est thaïlandais et dont le particularisme distingue la région du reste du pays. Reconnues pour leur bel esprit d’ouverture, la langue et la culture de l’Isaan ont leurs racines en Thaïlande et au Laos. De nos jours, ceux qui la vivent au quotidien sont très fiers de son caractère unique. Une majorité d’habitants parlent Thaï et Issan, un dialecte aussi proche du Thaï que du Lao. Beaucoup ont également des rudiments d’anglais, de vietnamien et de chinois.


Comment s’y rendre

Le train au départ de Bangkok est très populaire. On peut également s’y rendre en autocar de luxe et en avion depuis Bangkok vers Udonthani où se trouve l’aéroport le plus proche (60 km).


À voir et faire à Nong Khai


Le parc de statues géantes Sala Kéo Kou

Le site est un incontournable à Nong Khai et sa plus grande attraction. Ce parc de sculptures, dont certaines dépassent les 20m de haut, est l’œuvre de Luang Pu Bunleua Sulilat, un artiste mystique qui acquit le terrain en 1978 après avoir dû fuir son Laos natal (un parc de même nature, où l’on peut voir certaines de ses œuvres plus anciennes, existe toujours près de Vientiane). Syncrétisme de bouddhisme et d’hindouisme, nagas, bouddhas, déesses aux multiples bras et hybrides mi-humains, mi-animaux dominent le paysage dans un décor de jardins fleuris.La dépouille momifiée de Luang est dans un mausolée au troisième étage du grand pavillon de Sala Kéo Kou.


Tha Sadet, le marché indochinois

Un marché indochinois unique en Thaïlande. Très animé et fréquenté, en particulier les weekends. Le marché a une allée unique sur une longueur d’un kilomètre le long de la promenade du Mékong. Vêtements, artisanat, nourriture et articles divers, de tout pour y faire son shopping. Notez que le marché est couvert et on peut s’y rendre beau temps, mauvais temps.


La promenade du Mékong

La rue piétonnière de la ville. Elle fut récemment agrandit et elle fait maintenant plus de 2 kilomètres offrant une magnifique vue sur le fleuve et les rive du Laos juste en face. La rue est très achalandée les weekends offrant en plus un marché où l’on peut acheter souvenirs, vêtements et nourriture.


Wat Pho Chai

Le Wat Pho Chai, le principal temple de Nong Khai avec sa statue de Bouddha très vénérée dans la région, Luang Pho Phra Sai, une statue en bronze mais dont la tête est en or incrustée de rubis. C’est une statue vieille de plusieurs siècles avec le Bouddha dans la posture de Mara, l’appel à la terre.
Ce temple est connu de toute la Thaïlande, de nombreux touristes le visitent lors de leur passage à Nong Khai. Il est l’hôte de toutes les cérémonies religieuses. Ses murs sont recouverts de fresques à caractère religieux couvrant la vie de Buddha.

Luang Po Phra Sai était l’une des trois statues semblables faites pour chacune des filles du roi laotien Setthathirat. Les statues prirent le nom de chacune des trois filles du Roi, Phra Soem, Phra Suk et Phra Sai. Ces trois statues ont été prise par Rama 1er lorsqu’il conquit Vientiane en 1778. Les trois statues ont été emmenées à Nong Khai. Lors du transport sur le Mékong à bord de radeaux, Phra Suk est tombé dans la rivière au cours d’une violente tempête. La statue n’a jamais été retrouvée, la légende dit qu’elle est sous la protection des nagas. Les deux autres statues ont été placées dans Wat Pho Chai et Wat Ho Klong. Plus tard, sous le règne du Roi Rama IV, Phra Soem a été emmené à Bangkok, au Wat Patum Wanaram à côté du centre commercial Siam Paragon. Phra Sai devait l’accompagner, mais le véhicule qui le transportait est tombé en panne et cela a été pris comme le signe qu’il voulait rester à Nong Khai. Pour Songkran, la statue est emmenée en procession autour de Nong Khai.


Phrathat Nong Khai

Une curiosité à voir à Nong Khai, un ancien chedi fut engloutit par le Mekong en 1847. Lentement, avec l’érosion, il se retrouve maintenant au centre du Mekong ou on peut apercevoir son sommet à fleur d’eau depuis la rive du fleuve.


Wat Noen Phra Nao Wanaram

Le Wat Noen Phra Nao Wanaram à Nong Khai est situé tout près du centre-ville et facile d’accès par tuktuk ou à vélo. Il est l’un des plus importants centres de méditation Vipassana et c’est une attraction très méconnue à Nong Khai. Plusieurs bâtiments composent son ensemble et le temple principal est d’une grande beauté. J’y ai vu des moines caucasiens, il est donc possible d’y suivre des formations. La visite vaut le détour.

Sur le site, de nombreuses sépultures de la communauté chinoise et vietnamienne témoignant de la diversité parmi les habitants de Nong Khai.


L’aquarium

Lors d’une visite à Nong Khai, à ne pas ratez, l’aquarium .
L’aquarium est en retrait de quelques kilomètres seulement de la ville et est situé sur le campus de l’Université de Khon Kaen. Il présente essentiellement des poissons d’eau douce et ils y ont regroupé la plupart des espèces vivant dans le Mékong, en vedette, le poisson chat géant.
Prenez un tuktuk pour vous y conduire. C’est à seulement 4 ou 5 kilomètres du centre, vous y serez en quelques minutes.


Lac aux lotus

Le district de Tha Bo dans La province de Nong Khai. À 20 km coté ouest par la route longeant le Mékong. Il s’y trouve un lac avec des millions de lotus. Une balade sur une pirogue se fait idéalement le matin, moment où les lotus sont pleinement ouverts ou alors en fin de journée afin d’être sur le lac pour assister au coucher du soleil. Un rameur vous amènera sur le lac par groupe de 2-3 ou même 4 personnes sur une longue pirogue. On se laisse flotter en profitant du magnifique spectacle qui s’offre à nos yeux de ces millions de lotus et du calme qui y règne.

Le district est divisé en 10 sous-districts, qui sont subdivisés en 98 villages. Tha Bo est aussi reconnue pour sa production de tabac. On y fait même pousser du tabac de Virginie. On peut y apercevoir le séchage des feuilles de tabac un peu partout dans le district.


Tobacco-making Village, Si Chiang Mai

Parlant de tabac, le Tobacco-making Village est situé à 30 kilomètres à l’Ouest de Nong Khai sur la route 211. Dans cette région, les villageois cultivent le tabac sur les berges du Mekong. Un magnifique paysage et une visite des lieux vous enchantera.


Si Chiang Mai

Si Chiang Mai est située sur le bord du Mékong sur la route 211 à 30km de Nong Khai. La population d’immigrants laotiens et vietnamiens a littéralement transformé cette ville en capitale de fabrication de feuilles de riz employées pour les rouleaux de printemps. La ville est transformée en gigantesque séchoir à feuilles de riz sur des supports de bambou. Une pléiade de minuscules villages sont installés en bordure du Mékong et offrent des scènes quotidiennes apaisantes. On y rencontre des pêcheurs de crevettes aux énormes filets coiffés de chapeaux de paille conique, des rizières et des potagers. Il est possible de trouver des embarcations pour nous faire découvrir la région de sa voie fluviale.


Wat Pha Phu Kon

Complété en 2013, la beauté de ce temple est à couper le souffle. Il est situé dans la province de Udonthani et construit dans les montagnes offrant un cadre majestueux avec les autres montagnes environnantes. De Nong Khai, il se trouve à environ 150 kilomètres. Il est gardé par des statues de dragon sculptées dans du marbre italien. À l’intérieur, un Bouddha couché de 20 mètres est aussi fait de marbre provenant d’Italie.


Wat Pha Phu Tok

Dans la province voisine, Bueng Khan, à 150 kilomètres de Nong Khai vers l’est se trouve le Wat Phu Tok.

Il s’agit d’un massif rocheux que l’on peut monter jusqu’à son sommet. Il se trouve trois niveaux de passerelles accrochées à la paroi et qui font le tour du rocher. Belle activité à faire mais qu’il faut éviter si il fait trop chaud. Je vous conseille d’y aller en saison plus fraiche en décembre ou janvier.
Faire tout le trajet sur les passerelles prend plus de deux heures. Une visite mémorable à faire.


Quoi d’autre?

Nong Khai recèle encore bien d’autres lieux d’intérêt. Un français fabrique du rhum de qualité dans sa distillerie Issan Rhum, une visite pour y voir les procédés de fabrication et profitez en pour y déguster son excellent produit. Un autre français y exploite un gym de Muay Thai à Ban Na Hi. Le Bambou Village, une endroit authentique et typique de l’Issan où ses habitants fabriquent presque tous des pots pour le riz. Le club de Golf Victory Park est reconnu dans toute la région et même des joueurs de Bangkok, du Japon et de la Corée du Sud s’y rendent pour y jouer sur l’excellent parcours.

Les attractions sont encore plus nombreuses si on inclus celle de Udonthani, qui se trouve à 50 kilomètres.

Comments

comments

Read More
Amenities not found.