Warning: is_readable(): open_basedir restriction in effect. File(/srv/users/serverpilot/apps/infoasie/public/wp-content/themes/javo-directory/languages/fr_FR.mo) is not within the allowed path(s): (/home/admin/web/info-asie.com/public_html:/home/admin/tmp) in /home/admin/web/info-asie.com/public_html/wp-includes/l10n.php on line 583
Malaisie

Malaisie

La Malaisie, en malais Malaysia, est un pays d’Asie du Sud-Est, constitué de la Malaisie péninsulaire ou Malaisie occidentale (péninsule Malaise) et de la Malaisie orientale (nord de Bornéo). Elle est située à environ 200 km au nord de l’équateur. Sa capitale est Kuala Lumpur et sa superficie est égale à 329 750 km2.

La Malaisie est membre de l’ASEAN (Association des Nations d’Asie du Sud-Est). Le Parlement se compose de la Chambre des représentants et du Sénat. La Chambre des représentants est composée de 192 sièges élus au suffrage universel tous les 5 ans.

La Malaisie est une fédération composée de treize États (negeri) et de trois districts fédéraux (wilayah persekutuan). Les États sont les onze de la péninsule Malaise (dont les neuf sultanats) : Perlis, Kedah, Penang, Perak, Kelantan, Terengganu, Pahang, Selangor, Negeri Sembilan, Melaka, Johor, et les deux États de Sarawak et de Sabah sur l’île de Bornéo.

Politique

La Fédération de Malaisie, qui a acquis son ndépendance du gouvernement britannique en 1957, comprend treize États et trois territoires fédéraux. Le régime politique est une démocratie parlementaire. Le chef d’État du pays est le roi. La position change tous les cinq ans entre les sultans héréditaires de neuf États fédéraux (conférence des souverains). Compte tenu des relations politiques et personnelles solides qui existent entre le Parlement exécutif et le Parlement fédéral et de la tendance à la soumission du judiciaire, les mécanismes institutionnels de contrôle et d’équilibre sont d’une efficacité limitée, tandis que le pouvoir est fortement concentré dans l’exécutif, et en particulier dans la personne du premier ministre. Le parlement se compose d’une chambre haute, dont les membres sont soit désignés par le roi, soit élus par des législatures d’État, et d’une chambre basse, dont les membres sont directement élus au suffrage universel. Des élections générales se tiennent tous les cinq ans.

Géographie

La Malaisie partage ses frontières terrestres avec le Brunei (381 km), l’Indonésie (1178 km) et la Thaïlande (506 km), et dispose de 4675 km de côtes. Elle est également reliée à Singapour par deux ponts traversant le détroit de Johor.
Le pays est composé de deux régions distinctes:

La Malaisie occidentale ou Malaisie péninsulaire (au sud de la Thaïlande) est divisée du nord au sud par une longue chaîne montagneuse dont le point culminant se situe à 2189 m (Mont Tahan) et où subsistent de vastes zones forestières. La côte ouest est marécageuse et plate, la côte est se compose, au contraire, de longues plages de sable. Les cultures et plantations sont d’abord situées le long des plaines côtières. Le nord du pays (Perlis et Kedah) est considéré comme le grenier à riz du pays.
La Malaisie orientale est composée des territoires du Sarawak et du Sabah et située au nord de l’Indonésie (Bornéo). Cette partie représente 15 % de la population sur 60 % du territoire. Elle est essentiellement composée de forêts tropicales humides et d’un relief assez élevé (mont Kinabalu, 4100 m).

Climat

En raison de sa situation géographique proche de l’équateur, la Malaisie connaît un climat équatorial de type hyper humide, caractérisé par une température constamment élevée (entre 26 et 27 °C en moyenne), une faible amplitude thermique annuelle (de l’ordre de 1 à 2 °C) et une forte humidité tout au long de l’année. Les précipitations sont très élevées avec une moyenne annuelle atteignant 2 500 mm.

Faune, flore et environnement

La Malaisie est considérée comme une zone de mégadiversité biologique. La flore est ainsi particulièrement riche au regard d’autres pays situés dans la zone intertropicale. Les montagnes, les forêts primaires, et récifs coralliens participent de cette grande biodiversité.
La déforestation est importante, en particulier dans les territoires du Sarawak et du Sabah.

L’environnement est de plus en plus considéré comme une question politique en Malaisie

Les principaux défis sont les suivants :

le déséquilibre entre les préoccupations environnementales et les intérêts économiques ; le défi à long terme consiste à démontrer l’impact économique positif des politiques environnementales ;
veiller à la mise en oeuvre uniforme des politiques nationales à tous les niveaux du gouvernement dans tout le pays ; leur efficacité dépend en grande partie de la mise en oeuvre au niveau local et national ;
la sensibilisation du public aux questions environnementales.

Économie

La Malaisie fait partie des tigres asiatiques, elle est passée en 25 ans du stade de pays en voie de développement à celui de pays développé. Le développement de la Malaisie est organisé en fonction de plans de développement quinquennaux. En mars 2006, le gouvernement a lancé le 9e plan de développement. Le gouvernement a pour but d’arriver en 2020 a une nation pleinement moderne et développée. ‘Malaysia 2020’ constitue un véritable leitmotiv dans le pays. L’essor économique de la Malaisie se réalise grâce à la modernisation des transports (Metro a Kuala Lumpur, autoroutes, ponts, ports de commerce), des communications et des infrastructures énergétiques, ainsi qu’au développement des zones industrielles et aux incitations fiscales pour les investisseurs dans des industries d’exportation.

La monnaie officielle du pays est le Ringgit malaisien (RM). Un euro vaut approximativement 4,25 RM (mars 2011). Le 21 juillet 2005, Bank Negara, la banque nationale malaisienne a mis fin au régime de change fixe (Ringgit aligné sur le Dollar Américain (US$). Elle est passée à un régime de flottement administré.

Le Japon, les É.-U. et Singapour sont les principaux partenaires économiques du pays. La Malaisie est devenue un leader mondial dans la production de composants électroniques, notamment les semi-conducteurs, et elle est le premier pays d’Asie du Sud-Est à concevoir et produire une automobile, la Proton, qui est exportée aux quatre coins de la planète. Proton est à présent concurrencé par une seconde société malaisienne : Perodua (Perusahaan Otomobil Kedua Sdn Bhd, littéralement ‘Deuxième Société Automobile’).

Le gouvernement malaisien estime que la population atteint les 27 millions d’habitants.

Tensions religieuses

La Malaysie est un pays qui accueille trois communautés bien distinctes : les indiens du sud, des chinois de Yunnan et des malais. La religion d’État est l’islam du courant sunnite et de l’école chaféite, observé principalement par la majorité malaise. La communauté chinoise pratique le christianisme (9,6 %), le bouddhisme (75,9 %), le taoïsme (10,6 %), la religion populaire chinoise et le culte des ancêtres. Les Indiens sont pour la plupart hindous. On trouve aussi des chrétiens (à Penang notamment) et des animistes, principalement au Sarawak et au Sabah.

En Malaisie, l’Islam est religion d’État et même si les minorités religieuses ne subissent pas de persécution, elles font l’objet de discriminations. En effet, si en théorie la liberté de religion est respectée, dans la pratique, du fait de la radicalisation de la Malaisie, elle ne l’est pas. Par exemple, les autorités malaisiennes ont confisqué des livres chrétiens pour enfants en faisant valoir que les illustrations de prophètes tels que Moïse et Abraham violaient la loi islamique (charia).

Dans l’État du Selangor 35 termes islamiques sont interdits d’usage aux non-musulmans aussi bien oralement que par écrit. En cas de plainte formelle, le non-musulman déclaré coupable se verra attribuer une amende de 3’000 MYR (soit 700 euros ou 1’000 francs suisses) et/ou passer deux ans en prison. Cela fait suite à la décision judiciaire d’autoriser le magazine catholique Herald d’utiliser le mot « Allah » lorsque parlant de Dieu.

Les hindous, chrétiens, bouddhistes et autres groupes religieux présents en Malaisie se sentent de plus en plus ciblés et privés de leur droit de pratiquer librement leur religion.

Les mariages entre musulmans et non-musulmans étant officiellement considérés comme nuls, les couples issus de tels mariages ont des difficultés à enregistrer les naissances. Les enfants sans certificats de naissance sont apatrides et voient leurs droits à l’identité et à l’éducation bafoués puisque l’entrée dans les écoles publiques et privées leur est interdite.

Au sein de l’état de Sabah, environ 15000 enfants sont nés de parents immigrants illégaux et vivent dans la rue. Ces enfants n’ont pas de citoyenneté car, selon la loi, ils ne peuvent être enregistrés sur les registres de naissance. Ils n’ont pas non plus accès à un quelconque soutien de la part du gouvernement et sont souvent victimes de trafics. Ils sont forcés de se prostituer, de participer à des activités criminelles ou de travailler afin de subvenir à leurs besoins.

VISA
Vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour de trois mois maximum.

Il vous suffit d’être en possession de votre passeport en cours de validité supérieure à six mois à compter de la date d’entrée en malaisie.
Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site du bureau de l’immigration de Malaisie.

Naturellement, nous vous invitons à consulter le site de l’ambasade avant tout départ afin de vous tenir informer des éventuelles modifications.

Contacts utiles
Ambassade de Malaisie en Belgique

Avenue de Tervuren 414 A
1150 WOLUWE-SAINT-PIERRE
tel:+32 2 776 03 40
fax:+32 2 762 50 49
[email protected]
http://www.kln.gov.my
Ambassade de Malaisie en France
Adresse : 2 bis, rue de Bénouville
75116 Paris
Tél : +33 (0)1.45.53.11.85
Fax : +33 (0)1.47.27.34.60
Courriel : [email protected]

Comments

comments

Recevez nos offres et mise-à-jour gratuitement

Abonnez-vous a notre info-lettre maintenant!

Recevez régulièrement les bons plans, informations et des conseils pour vos voyages en Asie

Votre couriel est protéger par la Déclaration concernant la protection de la vie privée

Aller à la barre d’outils