in , , , ,

17 février 1993: Kenichi Horie a traversé le pacifique en pédalo

il y a 25 ans cet aventurier japonais a réussi un exploit extratordinaire

Nationalité : Japon
Né à Osaka le 8/09/1938.

Le nom de Kenichi Horie vous dit quelque chose? Il est un navigateur solitaire japonais, écologiste et aventurier très connu dans le milieu nautique.

On lui doit plusieurs exploits dont celui d’avoir traversé le Pacifique à bord d’un pédalo. Parti le 30 octobre 1992 d’Honolulu, Kenichi Horie arrive à Noha, au Japon, en pédalo : 7 500 km de promenade.

En 1962 il fut le deuxième homme à traverser le Pacifique en solitaire à bord de son voilier. Parti le 12 mai 1962 de Nishinomiya, il mettra 94 jours pour atteindre San Francisco à bord d’un voilier de 5.8 mètres. Arrivé sans passeport ni visa, il fut alors détenu et le maire de la ville lui obtient un visa de 30 jours et lui remit les clés de la ville.

Plus récemment, en 2008, à bord du catamaran « Suntory Mermaid 2 », il invente un système qui utilise l’énergie des vagues pour se propulser sur l’eau.

Si sa vitesse maximale n’atteint pas des sommets, environ 5 noeuds marin, soit environ 9 km/h, soit deux à trois fois moins qu’un moteur diesel standard pour ce type de navire, Keinichi Horie et Tsuneishi Forestry Group veulent surtout démontrer et prouver au monde entier, qu’il est possible d’utiliser les vagues comme carburant.

Fabriqué à partir de matériaux recyclés, et conçu de telle sorte qu’il peut se relever tout seul s’il chavire, le Suntory Mermaid 2, long de 9.50 mètres, et pesant pas moins de 3 tonnes, utilise des panneaux mobiles (oscillants) sous la coque aidés de 12 puissants ressorts afin de tirer profit de l’énergie des oscillations verticales (des vagues) pour la convertir en une puissance motrice vers l’avant. Le principe est un peu le mouvement dit du « dauphin » des nageurs.

Keinichi Horie n’en est pas à son premier coup d’utilisation et de promotion de «technologies vertes».

En 1996, il avait aussi navigué sur plus de 16 000 km, de l’Équateur à Tokyo, sur un navire solaire fabriqué à partir de canettes d’aluminium recyclé.

Horie a écrit un livre nommé Alone on the Pacific (Kodoku), par lequel fut tourné un film en 1963 du même titre. Le film fut nominé aux prestigieux Golden Globe Awards. Ce film est toujours projeté de nos jours au San Francisco Maritime Museum.

Source : www.allboatsavenue.com

(Visited 11 times, 1 visits today)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comments

comments