La Corée du Sud est un pays d’Asie de l’Est qui couvre la moitié sud de la péninsule coréenne. La capitale est Séoul mais à l’heure actuelle, le gouvernement édifie une seconde capitale, Sejong, à 120 km au sud de Séoul. La moitié des ministères y déménageront à partir de 2012 ; d’autres organismes publics seront disséminés dans le pays, en espérant y propager la richesse de la métropole. Au nord, son unique frontière terrestre d’une longueur de 238 km avec la Corée du Nord, est constituée par la zone démilitarisée (DMZ). Le nom que les Sud-Coréens donnent à leur pays est Hanguk, qui signifie littéralement Pays des Hans, du nom d’une tribu préhistorique qui habitait le sud de la péninsule coréenne. Le pays est surnommé le Pays du matin frais, généralement mal traduit par Pays du matin calme.

La langue officielle est le coréen dont l’écriture est le hangul ou hangeul et la monnaie le won. La population coréenne est l’une des plus homogène dans le monde, ethniquement et linguistiquement, avec comme seule minorité une petite communauté chinoise. La Corée du Sud partage sa culture traditionnelle avec celle de la Corée du Nord. La culture coréenne est influencée par celle de la Chine et du Japon mais est essentiellement distincte. La culture traditionnelle a été également influencée par le bouddhisme et le confucianisme. Les deux religions dominantes de la Corée du Sud sont le christianisme (26,3 % de la population) et le bouddhisme ( 23,2 % des croyants).

Pour ce qui est du patrimoine culturel, plusieurs sites sud-coréens sont inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO :

la grotte de Seokguram et le temple de Bulguksa (deux sites religieux en montagne) ;
le sanctuaire de Jongmyo (un sanctuaire confucéen en plein Séoul) ;
l’ensemble du palais de Changdeokgung (le plus remarquable des cinq grands palais royaux de Séoul) ;
la forteresse de Hwaseong (six kilomètres de remparts dans une grande ville) ;
le site des dolmens de Gochang, Hwasun, Ganghwa (trois cimetières préhistoriques) ; …

La Corée a sa propre cuisine, très différente de la cuisine chinoise ou japonaise. Le riz est l’aliment de base et un repas coréen typique se compose de riz, de soupe, d’eau de riz et de 8 à 20 plats d’accompagnement à base de légumes, de poisson, de volaille, d’oeuf, de fromage de soja et d’algues.

La Corée du Sud, une des plus puissantes économies de l’Asie de l’Est, est devenue, non plus un pays bénéficiaire de l’aide humanitaire mais un pays donateur. Toutefois, malgré ses avancées incroyables, la Corée du Sud doit encore faire face à quelques problèmes, notamment en matière de droits de l’enfant.

PROCEDURE A SUIVRE POUR L’OBTENTION D’UN VISA

Si vous êtes ressortissant Belges ou Français, vous n’avez pas besoin de visa pour un séjour touristique ou Affaires de moins de 90 jours. Il vous suffit d’être en possession de votre passeport dont la validité doit être d’au moins six mois

Pour une durée supérieur à trois mois nous vous conseillons de vérifier les formalités exactes auprès des ambassades concernées afin de prendre connaissance d’éventuelles modifications ou exigences.

Contacts utiles:
Ambassade de Corée du Sud en Belgique

Ch. de la Hulpe 175
1170 WATERMAEL-BOITSFORT
AMBASSADEUR Chang Beom KIM
tel:+32 2 675 57 77
fax:+32 2 675 52 21
[email protected]
http://www.koreanmissiontoeu.org
Ambassade de Corée du Sud en France
Adresse : 125, rue de Grenelle
75007 Paris
Tél : 01.47.53.01.01
Fax : 01.44.18.01.78
Internet : http://fra.mofat.go.kr/languages/eu/fra/main/index.jsp
Courriel : [email protected]

Comments

comments

Leave a Reply

Leave a Reply

Your email address will not be published.