[javo_inline_category_slider result_map_type=”2218″ display_type=”parent” have_terms=”” max_amount=”0″ rand_order=”use” radius=”0″]

Les Philippines, en forme longue la République des Philippines, est un pays constitué d’un archipel de 7 107 îles dont onze d’entre elles totalisent plus de 90 % des terres et un peu plus de 2 000 seulement sont habitées, alors qu’environ 2 400 îles n’ont même pas reçu de nom.

Les Philippines ont été visitées pour la première fois par les Européens le 16 mars 1521 par Ferdinand Magellan, un explorateur portugais voyageant pour le compte de l’Espagne. Les îles ont été nommées ainsi en l’honneur de l’Infant d’Espagne, le futur Philippe II d’Espagne par Lopez de Villalobos peu après sa découverte. Le pays reste espagnol jusqu’au 10 décembre 1896 quand L’Espagne cède l’archipel aux États-Unis pour 20 millions de dollars. Le pays n’obtient son indépendance qu’en 1946 comme promis par les USA pendant la Seconde Guerre mondiale.

Après la Seconde Guerre mondiale, les Philippines sont devenues le pays le plus développé d’Asie, mais le développement prend du retard à cause d’une faible croissance économique et d’un fort taux de corruption. Actuellement, le pays a une croissance économique modérée, maintenue grâce aux contributions d’une importante population de travailleurs philippins émigrés ainsi qu’aux investissements étrangers. Ces investissements ont lieu dans les secteurs des technologies de l’information et de la communication (NTIC) qui connaît une croissance rapide, mais aussi dans les autres secteurs qui demandent une main-d’œuvre à faible coût.

Le pays connaît une crise politique due à des mouvements séparatistes musulmans, situés dans le sud du pays sur l’île de Mindanao, comme Abu Sayyaf et le MILF. Bien que le conflit entre les Chrétiens et les Musulmans existe aux Philippines depuis plus de 30 ans, il est souvent considéré comme « une guerre religieuse» mais il s’appuie également sur les nombreuses querelles liées à la propriété de la terre (et notamment à la domination des colons chrétiens depuis 1946). Les 800.000 personnes déplacées à cause du conflit n’ont pas accès aux services de base ni aux garanties minimum de sécurité pour leur développement.

La pression démographique entraîne des problèmes environnementaux tels que la surexploitation de la pêche dans certaines îles. Étant donné les caractéristiques géographiques du pays (il y a 7 000 îles) le système administratif est très fragile. De nombreuses minorités dénoncent l’exclusion préméditée et la discrimination de la part du Gouvernement central de Manille.

Pour les ressortissants français effectuant un séjour touristique ou affaire inférieur ou égal à 30 jours, le visa n’est pas nécessaire si le voyageur est en possession du billet aller retour et d’un passeport avec 6 mois de validité après le séjour prévu.
Pour les ressortissants belges, le visa n’est pas requis pour un séjour touristique inférieur à 30 jours. Dans tout les cas vous devez vous munir de votre passeport en cours de validité.
La demande de visa peut être introduite auprès de l’Ambassade des Philippines.

Naturellement, nous vous invitons à consulter le site de l’ambassade avant tout départ afin de vous tenir informer des éventuelles modifications.

Contacts utiles:
Ambassade des Philippines en Belgique

Av. Molière 297
1050 IXELLES
AMBASSADEUR Victoria Sisante BATACLAN
tel:+32 2 340 33 77
tel:+32 2 340 33 78
fax:+32 2 345 64 25
[email protected]
http://www.philembassy.be

Ambassade des Philippines en France
Adresse : 4, Hameau de Boulainvilliers/45, rue du Ranelagh
75016 Paris
Tél : 01.44.14.57.00
Fax : 01.46.47.56.00
Internet : http://www.philembassyparis.com/
Courriel : [email protected]

Comments

comments